Commencer un Bullet Journal – (+Podcast)

Le Bullet Journal ou le BuJo, c’est pour moi la méthode d’organisation qui convient à tous ! Que tu sois mère au foyer, une personne qui travaille à l’extérieur, une femme seule, une étudiante, une entrepreuneuse, etc. (*à décliner au masculin également) : le Bullet Journal est fait pour toi.

Pourquoi commencer un Bullet Journal ?

La réponse est simple : pour s’organiser ! Je vais te parler à présent de mon expérience et de mon utilisation du BuJo mais, ce qui est super avec cette méthode d’organisation, c’est entièrement personnalisable. Tu peux ajouter tout ce que tu souhaites tracker/suivre, noter, coller, etc. C’est ton carnet, tu en fait ce que tu en veux !

Pour ma part, j’ai commencé le Bullet Journal en Septembre de l’année dernière. Ca va donc bientôt faire un an. Au départ, j’ai suivi des vidéos, des articles j’ai ajouté les pages qui me semblait utiles. Je me suis organisée au jour le jour, et puis… J’ai arrêté pensant que ça ne me servait pas. Pourquoi noter mes tâches quotidiennes alors que je travaille plus de la moitié de la semaine ? Belle erreur de ma part. J’ai donc continué à créer mes pages du mois afin d’avoir une trâce des rendez-vous pris, des événements importants, etc. mais je ne m’en servais que périodiquement.

Arrivée au mois de Novembre, nous avons pris la décision de rechercher une maison, ou en tout cas de chercher à déménager. A partir de ce moment-là, je prenais conscience de la charge mentale que j’avais, entre le tâches quotidien, les rendez-vous, les visites, les problèmes à gérer, etc. Bref, j’ai commencé à lister les tâches par semaine mais j’ai vite remarqué que je n’accomplissait moins de la moitié des tâches. Repoussant toujours au lendemain… Aaaah procrastination…

J’ai tout de même continué plusieurs semaines comme ça car ces pages me permettait de poser sur papier l’ensemble des tâches à réaliser et penser. Et je suis certaine qu’elles m’ont bien servit.

Durant toute la période de visites, de rendez-vous, de déménagement, j’ai beaucoup écrit pour garder une trace écrite de tout notre parcours d’achat et d’aménagement. J’ai créé une page des cartons à faire, des changements d’adresses à mettre en place, une liste des artisans à contacter, etc. Et ça m’est encore utile. J’ai gardé une trace de cette période et je ne regrette pas.

Le grand retour du BuJo dans ma vie

Un jour, j’ai écouté une vidéo de Élise Francisse par madmoiZelle avec Bambichoses qui parlait de la créativité. Cette vidéo est merveilleuse et je ne cesse d’en entendre parler sur internet. Vraiment va vite l’écouter elle est tellement inspirante. 

En panne créative depuis plusieurs mois, cette vidéo m’a reonné envie de créer …. sur mon BuJo. De prendre le temps de m’organiser et de décorer mon quotidien. Dans la vidéo, Bambichoses parle de l’importance du « Flow de pensée » (comme l’appelle Clotilde Dusoulier dans le podcast Change ma vie) : le fait de prendre 10 à 15 min par jour pour coucher sur papier toutes nos pensées qui viennent à ce moment T. J’ai trouvé ça hyper intéressant et surtout, très juste. Je vais l’appliquer prochainement dans mon quotidien c’est certain. J’ai donc reporté cette réflexion aux tâches quotidiennes. J’ai constamment en tête mes tâches et elles me prennent une place incroyable et surtout me stresse. La peur d’oublier. Voilà la meilleure raison de recommencer à utiliser mon bullet au quotidien. 

Faire des listes, cocher ce qui a été fait, suivre des éléments que tu souhaites améliorer, écrire des choses positifs, garder une trace, te décharger, créer, etc. Autant de bonnes raisons de commencer un bullet journal.

Comment commencer un BuJo ?

Comme tu as pu le voir au fur et à mesure de l’article, mes pages peuvent être hyper simples, comme beaucoup décorées. Il n’y a aucun impératif. Ne te juge pas. Prend un carnet, un stylo, de la couleurs si tu le souhaites et c’est partit.

Je ne vais pas te donner des pages types à réaliser. Je t’invite à découvrir ce merveilleux monde sur Pinterest ou Instagram. Mais attention ! Ne te compares pas aux autres. Il faut prendre du plaisir à réaliser un BuJo. Ne pas trouver ça comme une contrainte. Créé les pages dont TU as besoin et non pas parce que c’est jolie : c’est l’erreur que j’ai comise au tout début de la création de mon BuJo et c’est aussi ce qui m’en a éloigné.

Je te partagerai prochainement mon carnet, mes stylos pour t’inspirer mais un vieux cahier de brouillon et un stylo bic fait largement l’affaire. Tu verras, c’est toi qui en fait ce que tu veux !

Cet article est en lien avec un épisode de mon podcast. Il le complète parfaitement.

Et toi, tu as un Bullet Journal ? Comment t’organises-tu au quotidien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.